mirror3Réalisé par Dave McKean

Avec Stephanie Leonidas, Gina McKee, Rob Brydon

Film américain, britannique (2005)

Drame, Fantastique

DVD zone 2 FR

Helena, une adolescente de 15 ans, travaille dans le cirque de sa famille. Elle rêve de s'en échapper et de pouvoir commencer une nouvelle vie. Mais elle se retrouve entraînée dans un étrange voyage à destination des Dark Lands, un monde fantastique peuplé de géants, d'oiseaux-singes et de dangereux sphinx. Helena se lance alors à la recherche du MirrorMask, un objet aux pouvoirs extraordinaires qui pourra lui permettre de s'évader de cet univers, de réveiller la Reine de Lumière et de retourner chez elle.

Comme nous tombons tous dans la période des achats compulsifs, je vous conseille le coffret DVD Jim Henson Collection Fantasy dans le cas où vous le trouviez en solde. Il regroupe 3 films réalisés par le studio Jim Henson qui ont créé en autre le Muppet Show et la série Fraggle Rock ("Entrez dans la danse, les soucis n'ont pas de chance !"). On retrouve dans ce coffret : Labyrinthe, film de 1986 avec David Bowie et Jennifer Connelly, Dark Crystal, merveilleux conte de 1982 et le petit dernier, Mirrormask, sorti en 2005 mais qui n'a pas eu les honneurs d'une sortie en salles. Le coffret coûte normalement 29,99 €. Le DVD seul de Mirrormask est disponible à 19,99 €.

mirror2L'histoire de MirrorMask est  assez proche de celle Labyrinthe et, plus récemment, du Labyrinthe de Pan réalisé par Guillermo Del Toro. à la maniere d'Alice au pays des merveilles, une jeune fille découvre un monde fantastique adin d'échapper à sa propre réalité. On suit ainsi les aventures d'une jeune fille en pleine crise d'adolescence, se sentant coupable de l'hospitalisation de sa mère et qui se réveille dans un monde imaginaire issu des ses propres dessins. Les effets spéciaux de MirrorMask sont donc créés par la Jim Henson Company (Dark crystal, les Muppets). Fan de leurs précédents films, je n'ai pourtant pas accroché à cette nouvelle réalisation. Les personnage principaux sont plus peu agés que d'habitude et ne sont pas aussi charismatiques. Par exemple, il n'y a pas de gros nounours cornu ou de renard borgne hystérique comme dans Labyrinthe, juste des créatures en images synthèses sans âme. Niveau réalisation, MirrorMask est très proche du film comme Avalon de Mamoru Oshii, utilisant le même procédé de filligramme jaune pour différencier le monde imaginaire du monde réel. Ce monde imaginaire à un côté carnaval de Venise. Les décors, eux aussi réalisés en images de synthèse, sont très inspirés de l'univers surréaliste des peintures de Salvator Dali. D'ailleurs, Dalí disait qu'il réalisait des photographies du subconscient peintes à la main : "Ma peinture n'est autre que la photographie en couleurs et à la main d'images super-fines extra-picturales de l'irrationalité concrète." Mirrormask voyage donc dans le subconscient d'une jeune adolescente en crise. Peut-être que le film est plus destiné à un public féminin qui se retrouveront dans le personnge. Personellement, j'ai trouvé qu'il manquait de vrais créatures fantastiques comme celles qu'on voit dans un Dark Crystal et dans un Harry Potter. Petite information en passant, les studios Jim Henson travaillent actuellement sur un film Fraggle Rock et sur une préquelle à Dark Crystal. Ne mettez plus d'images de synthèse par pitié !

Le site officiel du film MirrorMask