jeepers1Réalisé par Victor Salva

Avec Justin Long, Gina Philips, Jonathan Breck

Film allemand, américain (2000)

Epouvante-horreur

Disponible en DVD zone 2 FR (Studio Canal)


Les vacances d'été sont enfin arrivées et, comme chaque année, Trish et Darry, deux étudiants, frère et soeur, prennent la route pour rendre visite à leurs parents. Sur le chemin, un routier agressif emboutit l'arrière de leur voiture sans raison apparente. Quelques kilomètres plus loin, Trish et Darry revoient le même camion, à côté d'une église abandonnée. Ils aperçoivent le conducteur, entièrement vêtu de loques, qui jette un corps dans une canalisation. Malgré les protestations de Trish, Darry veut en avoir le coeur net. Dès que la voie est libre, il va voir et s'engage dans le conduit. Il va y faire une découverte terrifiante.

jeepers2Mix réussi entre le Duel de Steven Spielberg et Les Griffes de la nuit de Wes Craven, Jeepers Creepers, le chant du diable est un film d'horreur remettant au gout du jour le slash movie. Sur une route en pleine campagne, 2 adolescents vont rencontrer malgré eux une créature maléfique dont le look rapelle ceux du bestiaire de la série TV Buffy contre les vampires. Jeepers Creepers donne l'impression d'être un énième slasher movie comme Halloween ou Massacre à la tronçonneuse sauf que le réalisateur Victor Salva réussit à donner une dimension fantastique et perverse à son tueur. Victor Salva a écrit le scénario du film  en 1999 à partir d'une histoire vraie. Il explique : " J'avais entendu une histoire vraie dans laquelle un couple en voyage avait remarqué quelque chose d'étrange sur sa route, avait fait demi-tour et découvert une scène épouvantable. J'ai repris cette histoire, ai modifié leur âge et ajouté des éléments surnaturels." Le film commence avec une course-poursuite en voitures entre les 2 adolescents et le tueur, à l'instar du film Duel de Spielberg réalisé en 1971 où un modeste employé de commerce se voyait pris en chasse par un énorme camion. La suite se déroule autrement car les 2 adolescents vont découvrir que le tueur n'est pas aussi humain que ça. Pour accentuer l'horreur sur ses scènes, le réalisateur Victor Salva utilise les seconds plans. Par exemple, dans une scène, les 2 adolescents discutent face à nous, ne se doutant pas que derrière eux, en second plan, le tueur décapite un policier. Le film n'est pas excessivement gore et les effets spéciaux s'avèrent de bonne facture. Pour moi, Jeepers Creepers, le chant du diable s'avère être un très bon épisode de Buffy contre les vampires mais version longue.

Francis Ford Coppola produit en 1988 le 1er long métrage de Victor Salva, Clownhouse, un thriller à petit budget dans lequel 3 garçons sont attaqués par 3 malades mentaux déguisés en clowns. Après quelques films de série B, Victor Salva réalise son 1er film fantastique, Powder, pour les studios Disney, qui raconte les aventures d'un jeune homme, doté de pouvoirs de télékinésie. Puis en 2000, il réalise Jeepers Creepers, le chant du diable, film à petit budget et sans prétention, qui remporte un succès-surprise à travers le monde et se voit doter d'une suite sobrement intitulée Jeepers creepers 2, le chant du diable en 2003.
Suite toute aussi flippante que le 1er film où, cette fois-ci, c'est à un bus rempli de basketteurs et de pom pom girls que le monstre s'attaque. "Tous les 23 ans, une créature maléfique surgie des profondeurs de la Terre prend son envol et, durant 23 jours, sème la terreur et la mort. Son nom : le Creeper. Au 22ème jour de ce cycle infernal, le fermier Jack Taggart voit son jeune fils Billy se faire enlever et dévorer par le monstre. A quelques kilomètres de là, un car scolaire transportant une équipe de basket, ses entraîneurs et ses pom-pom girls, tombe mystérieusement en panne en rase campagne. La nuit approche. Le Creeper alléché fond sur ses jeunes proies. Commence alors un combat désespéré pour la survie..."